Les signes de la presbytie

Pour beaucoup, la presbytie n’est, ni plus ni moins, qu’une difficulté à voir les objets de près. Pourtant, elle ne se résume pas qu’à cela. Il est important de prendre en compte tous les petits symptômes qui apparaissent aux alentour de 45 ans ; ils révèlent souvent le début de la presbytie.

Apprenez à les déceler et dirigez-vous vers un ophtalmologiste qui saura vous conseiller au mieux.

  • Les caractères sont de plus en plus petits et la seule solution pour les voir nets est d’éloigner votre livre de vos yeux en tendant les bras.  La distance de lecture dite « normale » est de 30 à 40 centimètres. Pour vous, ce n’est plus suffisant.

  • Vous rentrez à la maison avec les yeux fatigués, qui piquent et l’impression d’avoir « les yeux qui tirent ». Le cristallin a du mal à faire la mise au point et doit faire de gros efforts pour vous tenter de vous offrir une vision nette. Il se fatigue donc plus vite.

  • Vous devez augmenter la luminosité environnante pour lire.

  • Si vous êtes myope et que la lecture est plus confortable en retirant vos lunettes, c’est que la presbytie a commencé.

Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est temps de consulter un ophtalmologiste.

Rencontrez ensuite un de nos opticiens partenaires Nikon pour vous conseiller.